Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est une maladie hormonale très fréquente chez les femmes en âge de procréer. Près d’une femme sur dix souffrent du SOPK.

Le diagnostic est complexe à poser. Les symptômes sont divers et diffèrent d’une patiente à l’autre : cycles menstruels irréguliers voire absence de règles, acné, chute des cheveux ou croissance excessive des poils, surpoids.

Lors de la consultation, le ou la gynécologue vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et gynécologiques, sur les différents symptômes que vous avez observés et sur le déroulement de vos cycles menstruels. Si vous n’avez plus vos règles, il ou elle peut proposer un traitement à base de progestérone pour les déclencher. 

S’il soupçonne effectivement la présence du syndrome, le spécialiste vous prescrira 2 examens : un examen biologique hormonal (bilans sanguins) et un examen d’imagerie (échographie pelvienne). 

Une fois le diagnostic posé, le ou la gynécologue peut vous aider et vous conseiller afin de mettre en place un traitement (modification de l’hygiène de vie, prise éventuelle de certains médicaments, suivi de possibles complications et prise en charge de l’éventuelle infertilité).

Les consultations contraception sont pratiquées dans les espaces Gynea ci-dessous :
Gynea Paris
46 rue Custine 75018 Paris